Partenaires

UniverlaCité est un dispositif mis en place par l’Université de Montpellier permettant à
ses étudiants d’intervenir dans des classes de primaires et collèges issues du Réseau
d’Education Prioritaire (REP et REP+) autour de Montpellier. Véritables moments de
partage, ces interventions permettent d’un côté aux élèves de découvrir diverses
thématiques scientifiques (au sens large du terme) et de l’autre aux étudiants de se
familiariser avec l’animation grand public.
https://univerlacite.edu.umontpellier.fr/


Le Collège Simone Veil, est un établissement public situé dans un Réseau d’Education
Prioritaire + de Montpellier. Il accueille un peu plus de six cents collégiens. Il possède une
section sportive et internationale ainsi que des classes adaptées (Segpa et ULIS). Le
collège est également partenaire de l’association CARABES sur un projet de potager
robotisé appelé EcoFerme.
http://college-simone-veil.fr/


Eco&Sols est une unité mixte de recherche de 70 permanents associant l’INRAE, l’IRD,
Montpellier SupAgro et le Cirad. Les travaux qui y sont conduits ont pour objectif
d’améliorer la compréhension du rôle des organismes du sol et des plantes, ainsi que des
interactions entre eux et avec leur milieu, dans les cycles biogéochimiques – cycles C
(carbone), N (azote) et P (phosphore) principalement – au sein des sols et des
agroécosystèmes. L’UMR est structurée en 3 thèmes de recherche et 2 axes transversaux.
https://www.umr-ecosols.fr/eco-sols


Le CEFE est une unité mixte de recherche associant le CNRS, l’Université de Montpellier,
l’Université Paul Valéry, l’IRD, l’EPHE, Montpellier SupAgro et l’INRAE. Les travaux qui y
sont conduits visent à comprendre la dynamique, le fonctionnement et l’évolution du vivant,
de « la bactérie à l’éléphant », et « du génome à la planète ». Il s’appuie sur trois ambitions :
[1] comprendre le monde vivant pour anticiper ce que sera demain, [2] conduire à des
innovations et répondre aux attentes de la société ; [3] pratiquer une science «
rassembleuse » et diverse dans ses approches disciplinaires. Les questions de recherche
sont posées dans un contexte marqué par la prégnance des changements planétaires, le
développement de nouvelles technologies de manipulation du vivant, et l’exigence
croissante de la société pour la recherche. L’UMR est structurée en 4 thèmes de recherche,
5 axes transversaux et 8 projets de sciences participatives.
https://www.cefe.cnrs.fr/fr/